Vous êtes ici : AccueilCarrièresTémoignagesTémoignage d'Olivier Rossignol

Témoignage d'Olivier Rossignol

Olivier Rossignol, Contrôleur européen de la protection des données (EDPS) - Responsable Information et Communication

 

1. Quel a été votre parcours universitaire et professionnel ?

- Etudes en traduction et interprétation (1990-94)

- Etudes en sciences politiques européennes (1994-95)

- 15 ans dans le secteur privé (Electrabel GDF SUEZ, maintenant Engie)

- Au sein des institutions européennes depuis 7 ans (depuis le 01.03.2010)

 

 2. Pourquoi vous êtes-vous tourné(e) vers les Institutions européennes ?

La réussite d’un concours EPSO en communication m’a permis d’être recruté au sein des institutions européennes en 2010.

3. Comment avez-vous été recruté ?

Sur une liste de réserve EPSO, à la suite de la réussite d’un concours.

4. En quoi consiste votre métier (tâches occasionnelles, récurrentes, etc.) ? Collaborez-vous, régulièrement ou non, avec d’autres services ? Si oui, lesquels ?

Je suis responsable Information et Communication : site Internet, publications, relations presse, événements, visites. Je suis en contact quotidien avec les principaux services composant notre institution (supervision et mise en application, politique législative, politique TIC).

5. Quelle est votre journée type ? (Quelles conditions de travail ? : lieu, horaires, etc.)

8h/jour. Horaire flexible. Dans un bureau à Bruxelles, à proximité du Parlement européen.

6. Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans votre métier ? Pourquoi ?

Travailler pour l’intérêt général et promouvoir un droit fondamental de l’Union européenne, à savoir le droit à la vie privée et à la protection des données personnelles.

7. Au contraire, qu’est-ce qui vous déplaît ? Pour quelle(s) raison(s) ?

Rien de particulier, si ce n’est la lourdeur bureaucratique des procédures administratives.

8. Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite exercer ce métier ? Quelles sont les compétences à consolider et à mobiliser ?

Les matières européennes (politiques, directives, règlements), les procédures législatives, le fonctionnement institutionnel, le leadership, le travail en équipe de cultures diverses.

9. Une anecdote à partager ?

Rien de particulier si ce n’est le passage régulier d’une langue à l’autre (3 en moyenne), à l’oral et à l’écrit. Ça conserve le dynamisme cérébral...

Le mot de la fin : parlez-nous de ce que vous apporte votre métier, de sa dimension internationale au sein d’une institution européenne, etc.

Je suis un passionné des affaires européennes et ai toujours voulu mettre mon expertise au service des institutions de l'Europe. L'administration publique européenne est devenue ma spécialisation au fil des années, puisque j'y travaille depuis 7 ans. L'Union européenne se situe clairement à une étape cruciale de son évolution et de son acceptation, et je souhaite ardemment contribuer à en relever les défis, dans l'intérêt des citoyens de l'Europe.

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus, contactez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Go to top